La REVUE du 26.02.2015 / #Afrique #Entrepreneuriat

Hello,

Dans #LaRevue d’aujourd’hui, direction l’entrepreneuriat en Afrique. Je vous présente ici quelques initiatives (parmi tant d’autres) qui ont marqué mon esprit. En effet les jeunes d’origine africaine aujourd’hui se lancent de plus en plus dans l’aventure entrepreneurial. Oser, est devenu le maitre mot du continent. C’est d’ailleurs cette dynamique qui m’a poussé à lancer mon agence conseil, tournée vers cette nouvelle cible qui, au lancement de ses projets n’a pas toujours les ressources nécessaires pour investir une bonne stratégie marketing. BREF ! Laissez moi vous présenter quelques éléments qui moi de mon côté m’ont inspiré et m’ont permis de sauter le pas.  Vous êtes prêts ?  Je pense que l’on va bientôt décoller. Prochaine escale, ceux qui font rayonner le monde noir.

Excellent trajet … Bonne lecture !


#1. Hapsatou Sy, une jeune femme déterminée.

Connaissez-vous Hapsatou Sy ? Oui la jeune femme aux origines sénégalaises et mauritaniennes qui présente au côté de Laurence Ferrari, Audrey Pulvar, Roselyne Bachelot et Elisabeth Bost « Le Grand 8 » sur la chaine D8. Mais bien avant de se propulser sur les plateaux télé, elle est aussi une entrepreneuse très motivée et déterminée.

A l’âge de 24 ans Hapsatou Sy lancera  son entreprise Ethnicia. Celle-ci l’amènera à ouvrir en 2005 son premier salon de coiffure sur Paris. Le succès de cette chaine de beauté lui vaudra le 2e prix du concours « Grand prix jeunes créateurs » organisé par le groupe Unibail-Rodamco et une rencontre avec le Président Nicolas Sarkozy. Mais comme vous le savez tous, l’entrepreneuriat n’est pas chose facile. Suite à quelques difficultés financières, elle va fermer sa société en 2013.

Elle va ensuite se lancer dans la promotion de différentes marques de produits de beauté parmi lesquelles : Ethnicia, Artisan Make-up, Dazzia et Hapsatousy. Elle possède aujourd’hui plus de 150 points de vente !

Je vous propose d’en apprendre plus sur elle en vous rendant sur son blog tout récemment rénové : http://blog.hapsatousy.com/


#2. Paola Audrey, la créativité africaine magnifiée.

Franco camerounaise, co-fondatrice du magazine Fashizblack et à la tête de l’agence Pannelle & Co, Paola Audrey est un exemple de réussite féminine africaine. Installée en région parisienne à l’age de 12 ans elle poursuit ses études supérieures au sein de la prestigieuse école de l’ISC Paris. Comme nous l’informe sa biographie sur son site personnel, « ses travaux lui ont valu des parutions et interviews sur FORBES Afrique, JEUNE AFRIQUE, GRAZIA France, RFI, FRANCE INFO, MADAME FIGARO parmi tant d’autres. En septembre 2014, elle est nominée dans la catégorie « Entrepreneur de l’année » par la chaîne d’information business CNBC AFRICA pour les AABLA 2014 (All Africa Business Leaders Awards) ». Elle réside désormais à Abidjan où elle occupe un poste de « Digital Communications Manager » au sein de l’agence MW DDB.  Et en plus, elle n’a que 25 ans ! Quelle fierté pour l’Afrique que d’abriter de tels talents.

Pour en savoir plus sur elle, rendez-vous sur son site personnel : http://www.paolaaudrey.com/ où elle met régulièrement en ligne des chroniques et partage avec ses lecteurs quelques coups de coeur.


#3. Christian Ngan … A la conquête du cosmétique africain.

Un jour il a tout quitté, son ancienne vie, son confort, son boulot, la France direction le Cameroun où il s’est lancé dans une nouvelle aventure appelée Madlyn Cazalis. Quelques années plus tard, il est aujourd’hui désigné par le magazine Forbes comme l’un des  entrepreneurs africains à suivre. Créée  en 2012, la marque Madlyn Cazalis est destinée aux peaux noires et métissées. Elle se focus sur des composants naturels dans le but de fournir des produits adaptés au climat tropical.

Vous désirez en savoir plus sur cette marque ? RDV ici : http://www.madlyncazalis.com/


#4. Les entrepreneurs dominent le classement Forbes des 20 jeunes bâtisseurs de l’Afrique de demain (article publié en Mars 2014 par l’agence Ecofin).

« Les entrepreneurs dominent l’édition 2014 du classement des «20 jeunes bâtisseurs de l’Afrique de demain» publié par le magazine Forbes. Deux jeunes entrepreneures sénégalaises figurent dans ce classement. Il s’agit, en premier lieu, de Magatte Wade qui occupe la première position dans le classement. Cette femme d’affaires de 38 ans est la fondatrice d’Adina World Beat Beverages qui commercialise le thé, le café et des jus à base de recettes sénégalaise aux Etats Unis ».

Plus d’informations ici : http://www.agenceecofin.com/economie/1403-18389-les-entrepreneurs-dominent-le-classement-forbes-des-20-jeunes-batisseurs-de-l-afrique-de-demain


#5. INSPIRA AFRIKA : REUNIR, INFORMER, INSPIRER

Inspire Afrika est un magazine dont l’intérêt est de célébrer la réussite des africains tant francophones qu’anglophones. Il aimerait créer une passerelle entre les deux Afrique en présentant à ses lecteurs toutes ces personnes qui participent au développement du continent. Des entrepreneurs aux jeunes acteurs politiques en passant par les organisations à but non-lucratif, tous les jeunes leaders africains sont mis en avant.

Vous aussi, soyez inspirés ! RDV sur : http://inspireafrika.com/fr/


Voilà c’est tout  pour aujourd’hui. Je vous donne RDV demain, pour une nouvelle édition de #LaREVUE !

En attendant je vous invite à télécharger la plaquette de présentation de mon agence ici & à me retrouver sur GNA COMMUNCATIONS.

Gaëlle ONANA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s