CONFESSIONS D’UNE FILLE ACTUELLE (13)

6H20

Réveil plus que sonore, des éboueurs et leur engin de malheur en sont la cause. Mes yeux luttent pour rester fermés, comme si j’avais le choix ; je dois bien me lever. C’est péniblement que je me traîne dans ma salle de bain , les paupières lourdes. Je constate avec effroi que les poches sous mes yeux tiennent désormais plus des canyons que des cernes; pour cause cela fait une semaine que je ne dors presque plus (Excusez moi de n’être toujours pas remise de ma pseudo rupture avec Voldemort) (Oui Voldemort car son prénom est désormais tabou dans ma bouche; en plus je trouve qu’ils ont un air de ressemblance)…

Après une longue douche brûlante, je me sens un peu mieux. J’enfile rapidement une robe à volant satinée couleur pêche et mon manteau en cachemire. Pas d’escarpins aujourd’hui, des sandales plates. Un café avalé à l’arrachée  et hop je suis partie.

J’ai pris la petite habitude futée d’arriver  au boulot juste assez tard pour ne pas avoir à croiser Voldemort dans les couloirs mais juste assez tôt pour ne pas non plus me faire virer; Ce qui a le don d’agacer ma collègue Blonde avec qui je partage l’étage (Non je n’ai toujours pas jugé nécessaire de retenir son nom). Justement, dès qu’elle me voit sortir de l’ascenseur, elle me jette un regard mauvais et me détaille de la tête aux pieds en faisant une grimace très prononcée. Jusqu’au jour d’aujourd’hui je ne saurais vous expliquer pourquoi Blondie me hait tellement; je me contente de faire avec c’est tout. Elle a donc droit à un de mes plus chaleureux sourires tandis que je la dépasse lentement.

Sur mon bureau, comme chaque matin depuis une semaine, une rose blanche et une petite carte.

Voldemort, sacré Voldemort; tu n’en démords pas hein

Je lis lentement les quelques lettres joliment calligraphiées sur la carte, les mêmes que d’habitude:

Accorde moi juste quelques minutes.

Poubelle!le tout!

Je m’installe à mon poste, les yeux fixés à l’horloge murale, priant pour que cette journée se termine aussi vite que possible.

12H15

L’heure de manger; Carla m’informe par texto qu’on ne pourra pas déjeuner ensemble aujourd’hui; apparemment elle a un projet super important sur lequel elle doit bosser donc pas le temps de remonter au centre ville. C’est bien ma veine! Exactement le jour où mes collègues préférés du département marketing se sont tirés  en prospect dans le Sud de la city. Merde si je n’ai personne avec qui bouffer je serais exposée à Voldemort, il pourra venir me parler! MEEERRRRDE ! En général je m’arrange à être toujours accompagnée donc inaccessible et il me fiche la paix.

Blondie a déjà rassemblé ses affaires et s’est tirée. Surement allée déjeuner avec une autre Blondie ; ça pullule dans cette compagnie de toute façon; on dirait des copies conformes de Barbie au régime qui se partagent le même cerveau. Ravalant mon amertume et ma subite solitude je me décide à bouger vers la cafèt, pas rassurée pour un sou sur la suite de ma journée.

Logiquement donc , quand les portes de l’ascenseur s’ouvrent, Voldemort m’attend à l’intérieur. Il parait surpris de me voir toute seule mais son visage passe très vite de la stupéfaction à l’entière satisfaction. Un sourire furtif  traverse son visage parfait.

-Bonjour Typhanie, comment vas tu? commence  t il prudemment tandis que je me glisse lentement dans la boite de métal

-Bonjour Monsieur , je vais bien merci .

Mon ton est neutre aujourd’hui, moins cassant qu’avant; je me mords a lèvre: erreur de tactique, il risque d’y voir une faille.

-Je constate que tu n’es pas entourée de ton armée de Marketistes aujourd’hui. Peut être aurais je enfin la chance de déjeuner avec toi …

Il sent la mer, les coquillages, le sable. Mais comment il fait ça au fait?… J’essaie de garder mon calme

-ça ne va malheureusement pas être possible, je n’ai pas très faim

Il fronce les sourcils:

-Typhanie il faut vraiment que tu me laisses t’expliquer, tu ne pourras pas m’éviter continuellement tu sais…

-Je n’ai pas spécialement envie de connaitre les détails de ta vie privée avec ta femme

Là j’ai été cassante. Je suis fière de moi.

Il me regarde un instant amusé puis subitement m’attire vers lui. Mon pouls s’accélère; Merde on dirait une adolescente. Bon sang calme toi idiote. Et cet ascenseur qui semble prendre tout le temps du monde pour avancer…

Il me chochotte quelque chose à l ‘oreille , je ne sais pas trop , je n’entends pas très bien, je suis un peu confuse en fait car je me bats pour rester maîtresse de mes émotions. Il le sait qu’il m’a troublée; il le sait qu’il a gagné avant meme d’avoir commencé à jouer , donc il me relâche. Je suis furieuse (qu’il m’ait relâchée bien entendu, mais je ferais comme si je le suis parce qu’il a osé me toucher)

-Je te prierais de garder tes distances avec moi désormais

Il sourit et se gratte la barbe. Son regard est perçant.

-Prends ta journée Typhanie! Rentres te reposer, je veux que tu sois en forme pour ce soir.

C’est définitivement un psychopathe ce mec. Est ce qu’il entend seulement un mot de ce que je dis?

-Le bal de charité que donne mes parents chaque année au profit des orphelins se déroule ce soir au 4 seasons. Tu seras ma cavalière. Vu que tu as passé tout ton temps à me fuir et à retourner mes appels, ce n’est que maintenant que je peux t’en informer désolé.

Je ne dis pas un mot; son culot me choque.

-Voudrais tu que je mette à ta disposition mon chauffeur pour qu’il t’accompagne faire des emplettes pour ce soir?… Je n’insinue pas que tu n’aie pas ce qu’il faut dans ta penderie Typhanie, je ne fais que te proposer mon aide…

Il pèse bien ses mots, il reste prudent; Voldemort redoute surement un « NON » strident de ma part.

Quelques secondes s’écoulent jusqu’à l’ouverture des portes de l’ascenseur. Je m’en extirpe rapidement et m’en vais sans rien ajouter d’autre. Je sais que dans mon dos il sourit; il sait qu’il va avoir ce qu’il  voulait: un tete a tete avec moi. Moi , je ne sais qu’une chose: cette séance de shopping tous frais payés me fera le plus grand bien.

Twitter: aice_oyono

(Désolée pour la longue attente, mais les activités reprennent et le rythme sera plus dense, c’est promis)

Laches un com’ 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s