La Boutique éphémère Labo international (Édition 01)

C’est exactement le style d’événements qui me font regretter ma petite vie de parisienne. En effet, au Cameroun et surtout à Yaounde où je réside, ce genre d’événements ne courent pas les rues ! Je me demande même s’il y en aura un qui pointera son nez un jour !
Si vous êtes des fous de l’art, de la mode et bref tout ce qui est « Hypement Culturel » ne venez pas vivre ici !

Enfin bref, encore une journée qui s’achève. Une journée de boulot remplie de veille stratégique, de lecture et d’édition de courriers.

Et, à  défaut de pouvoir m’y rendre, j’écris  ce billet pour vous parler de la première boutique éphémère Labo Ethnique qui se tient actuellement à Paris.
La dernière fois que je me suis rendue dans un endroit semblable c’était la deuxième édition du Popup Store Moonlook. J’avais été on ne peut plus conquise par le lieu et les pièces de tous ces créateurs ! J’étais d’ailleurs sortie de là  avec une superbe robe pour le mariage de mon oncle. Avant ce petit achat, je n’avais jamais mis plus de 100€ dans un vêtement « ethnique ». J’étais de ceux la qui, trop bornée pense que cela ne sert à rien de dépenser pour un tel achat alors que nous avons des couturiers qui remplissent nos rues en Afrique. Mais, la qualité et la coupe de la pièce m’avait tellement conquis que j’ai craqué. Un petit 150€ plus tard, la robe était à moi !
Et depuis, j’étais en attente de cette prochaine fois où j’aurais pu me faire ethniquement plaisir avec quelque chose de qualité. Et, après  une soporophique journée  yaoundeenne, je tombe sur la boutique éphémère du Labo Ethnique. Autant vous dire que j’ai eu la haine. Alors, j’ai décidé d’en parler. Car je pense que ce genre d’évènements qui nous permettent d’être en contact avec nos créateurs africains sont très importants ! A mes lecteurs de Paris, Faites un tour. Vous ne serez pas déçus 😉

C’est du 06 au 21 Octobre avec plus de 20 marques internationales ! Eco-qualité et luxe au RDV !

image

Publicités

2 commentaires

  1. Je pense que c’est ma plus grande peur dans le fait de rentrer: m’ennuyer. Surtout que j’ai pris des petites habitudes: expos, festivals, etc…. Je suis sûre qu’avec le temps, ça viendra.

    Beaucoup trop peu peuvent mettre de telles sommes pour des vêtements sur le continent. Checke les événements du côté du Nigeria voisin.

    J'aime

    1. C’était aussi ma peur et elle se confirme. Pour l’instant mon seul plaisir est mon activité pro et ma famille. Quand bien même il y a un événement (du moins a Yaounde) les promoteurs communiquent tellement mal que ça ne te donne pas envie d’y aller..Et les seuls choses qui sont très médiatisées sont le Ndem (exemple le concert des BanaC4). Je pense que je serais plus à l’aise a Douala. J’y ai passé deux jours, j’ai réussi à faire un réunion autour d’un Pic Nic. Juste dans la façon de penser les gens sont différents.

      Et comme tu dis les gens n’arrivent pas encore à mettre le prix pour les bonnes créations africaines. Mais c’est dommage :/

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s