LA VIE SANS PORTABLE

Est-ce que ce titre a fait battre votre cœur ? Avez-vous serré fort contre votre poitrine votre précieux téléphone en essayant d’imaginer ce que la vie serait sans lui ? Oui ? Eh bah vous faites bien parce que j’ai testé la vie sans portable pendant 1 mois (30 jours, 720 Heures, 43200 secondes…) et tout ce que je peux vous dire c’est que c’était très très long !

Mon malheur  s’est produit en Octobre de cette année ; le 5 précisément !( un traumatisme pareil ça marque à jamais). Je rentrais tranquillement chez moi après 27H  de cours à l’IESEG,( le quota habituel quoi), fatiguée, affamée, luttant contre la pluie sur mon vélo old school quand soudain, un obstacle sur la route ! Je l’évitai comme une pro bien évidemment, mais un bruit sourd me fit paniquer et je m’arrêtai aussi sec. « Pitié faites que j’ai roulé sur un enfant ou une mamy, mais pas ce que je pense… » La coque sans vie de mon I phone gisait sur le bitume, fracassée, fendue en 6, inutilisable ! NOOOOOOON

Je suis passée par toutes les phases du deuil, du déni à l’acceptation en passant par un désert brulant de déprime. Pour des raisons évidentes je me suis quand même procurée un téléphone portable NO smartphone qu’un de mes potes avait posé sur sa table de chevet depuis les années 50 et qu’il a généreusement consenti à me refiler. J’ai versé quelques larmes quand j’ai découvert le clapet (vous ne savez plus ce que c’est je sais) et le nombre d’applications disponibles sur cet engin : Alarmes, calculatrice et…et bah rien de plus. Adieu Facebook, Twitter, Snapchat, Insta…. WHATSAPP !

Pour vous aider à vous mettre dans mes bottes, on va revivre ensemble une journée classique de fille sans portable (digne de ce nom) :

7h réveil au son strident de l’alarme 90’s de l’engin, Checking de messages ? Aucun ! Larmes matinales

8h Arrivée à l’école ; Cours Intensif incompréhensible jusqu’à 12H sans possibilité d’échappatoire quelconque ; Lorgner et toiser ses camarades qui tapotent sur leurs iPhone joyeusement, riant aux éclats (oui, en classe !). Sortir son ordi, résignée, prendre des notes finalement.

12H30 pause déjeuner ; premier texto de la journée, un ami miséricordieux qui a pensé à toi pour aller s’empiffrer. S’informer de la situation actuelle du monde autour d’un sandwich, manipuler son portable pour retrouver des sensations de tactile oubliées.

13H 19H Mort cérébrale en classe ; Aucune notification whatsapp pour ta pomme, aucun snap pour te faire marrer ; tu te raccroche à facebook mais ta prof d’espagnol ne veut pas d’ordi allumé en classe . Mort complète.

19H Enfin free to go ; mais vu que t’es plus connectée tu ne sais pas qu’il y a une réunion de groupe pour le projet 125 du cours intensif 146 donc tu rentres gentiment chez toi. Après un bon repas et peut etre un coup de fil d’un ami qui s’inquiète de ta disparition sur les réseaux sociaux , tu ouvres enfin ton ordi, te connecte sur facebook et découvre une tonne de messages ; le dernier étant « Alice, il manque plus que ta partie ; la deadline c’est ce soir à 21h » VieDeMerde

22h Cerveau mort , devoir fini et uploadé mais au passage tu t’es choppé une hypertension artérielle. Pas grave tu as plein d’amis, ils vont te changer les idées ; un apéro !!! Tu te rends compte que le lieu a changé, c’est au 76 bis avenue de Stahgykdhdfdh maintenant ; n’ayant pas de GPS, tu appelles ta copine Mel qui évidemment ne décroche pas (trop de musique elle te dira le lendemain). Tu te rends compte que ta vie craint et tu rentres chez toi  (et il pleut).

23H Au lit. Pas de message de ton amoureux, il t’a largué depuis que tu ne peux plus faire de facetime avec lui. Quand même un message de bonne nuit de ta Maman avec un smiley trop mignon. Tu fermes les yeux en priant pour que demain le dernier Samsung soit posé sur ta table de chevet (GRATUIT)

-Evidemment le lendemain ta journée est encore plus pourrie ah ah.

Mais bon la morale de cette histoire c’est que ce qui ne te tue pas te rend plus forte. J’ai survécu à un mois sans téléphone, coupée du monde et maintenant j’ai un petit bijou de technologie moderne dans ma main, j’ai redécouvert les selfies et les SMILEYS (sans lesquels je n’ai aucune expression). Si ça ce n’est pas l’esprit de noël en chemin je ne sais pas ce que c’est.

Lilou

Publicités

3 commentaires

  1. Compatriote, bonsoir
    Je retiens surtout qu’il y a beaucoup de iPhone dans l’histoire #Jalouxine mais j’avoue qu’une période sans utilisation de smartphone de manière prolongée semble être mauvaise pour la santé, et pourrait provoquer le cancer. oui, je suis sérieux. La grande question que ca m’emmène a me poser est : Peut on encore se permettre de vivre en marge de la technologie. (pas de smartphone, d’adresse mail, etc… ) ou sommes nous arrivé a une étape suivante de notre évolution ou ces outils sont devenu indispensable ? Tu as évoqués pas mal de fonctionnalités comme le Gps ou le travail collaboratif que je ne me vois plus entreprendre avec les outils de la vieille école. En tant que broussard du numérique, je reste perplexe.
    Encore tous mes vœux de rétablissement.
    Cordialement
    Un geek, connecté, et l’état ne cesse de s’aggraver.

    J'aime

  2. Alice copine oooh tu es folle loool
    Mais je compatis hein… quand mon smart m’a laché mm 1semaine je m’sentais pas la force de tenir j’avais du plaquer 12mil fcfa pour le reparer… sur 2jours!
    J’imagine le phone « no smartphone » là… trop la loose j’parie Assia oooh Assia. Heureusement que c’est passé finally finally!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s