Cinq ans, trois écoles, enfin diplomée !

Le 05 Décembre 2015 restera à jamais gravé dans ma mémoire. En effet, après cinq années à vaciller d’une école à une autre, entre Journalisme, science politique, marketing et communication, je suis arrivée au bout de la première étape de mes études ! Un chemin, un bonheur et une fierté que j’ai décidé de vous relater dans ce petit billet.


 

J’ai un parcours scolaire assez mouvementé. Mais, d’une manière générale, on a toujours trouvé que j’étais une jeune fille plutôt intelligente. J’ai passé mon CEPE en CM1 et mon Brevet des collèges en 4ème. Par conséquent, c’est une petite demoiselle de 15 ans qui a eu son baccalauréat au Lycée Fustel de Coulanges de Yaoundé. C’est aussi une jeune demoiselle qui ne savait pas ce qu’elle voulait faire, qui était un peu portée par les désirs de ses parents et qui était surtout sans grosse pression qui a intégré l’institut catholique de Lille.

J’ai longtemps hésité au choix de la filière : économie, langues, science politique … Mais c’est finalement en Médias, Culture et communication spécialité Journalisme que je me suis retrouvée. Rien à voir avec mes rêves de devenir pédiatre ou même femme de ménage. Ce chemin que je prenais, je le faisais totalement aveuglement. Mais dès la première année, j’avais déjà un « rêve » : intégrer Sciences Po. Je n’étais néanmoins pas assez prête, j’avais l’esprit pas assez ouvert pour affronter ce concours et en plus j’étais très mal préparé du coup je ne l’ai pas fait. Je me suis laissé emporter deux ans par les joyaux du Journalisme et de la communication politique. Mais au terme de ma deuxième année, mon rêve m’a rattrapé. J’avais consulté quelques épreuves du concours des Sciences Po de Région mais là encore, je ne me sentais pas encore assez prête. Mais, j’ai quand même tenté le coup. Cela m’a valu 3 échecs et une admission en liste d’attente dans un des Sciences Po de Région. Mais bon, personne ne s’est jamais désisté. Alors je me suis résiliée à aller à l’Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines. Je préparais désormais une licence en Science Politique, du moins je préfère l’appellation Sciences Sociales. Une formation qui pour moi était celle qui allait me donner les clefs pour atteindre mon objectif : intégrer Sciences Po.

Je me suis donc préparer pendant un an de manière ardue à ce concours. J’ai travaillé comme une dingue, car j’étais persuadée de ne pas avoir le niveau. Je me suis engagée dans un parti politique (L’UMP, l’actuel Les Républicains) car j’étais certaine que cela m’aiderait à mieux intégrer l’esprit Sciences Po. En définitive, ce fut la meilleure année de ma vie. J’ai appris énormément de choses, je me suis ouverte à beaucoup de choses et en plus c’est aussi l’année où je me suis le plus amusée. Et le résultat a été satisfaisant ! Deux belles admissions Sciences Po Lille et Sciences Po Bordeaux. J’ai donc fini par choisir Lille.

Ainsi c’est en Stratégie et communication des organisations que j’ai fait ma rentrée en 2013. J’étais comme on dit « une 4A en ED (entrée directe) ». Ce petit nom assez sectaire que l’on donne aux étudiants qui n’ont pas fait l’intégralité de leur cursus à Sciences Po. J’étais à la fois excitée et apeurée. Même si j’avais toujours été considérée comme une fille intelligente, je ne me sentais pas vraiment à la hauteur. Pour moi, je n’avais pas lu assez de livres, regarder assez de documentaires ou encore eu la mention Bien ou Très bien au BAC. J’avais l’impression que j’allais me retrouver au milieu d’intellectuels qui allaient passer leur vie à faire des blagues que je ne comprendrais pas. Mais l’expérience a pris une tournure totalement différente.

De très belles rencontres dans cette école. Sciences Po Lille Friends <3
De très belles rencontres dans cette école.
Sciences Po Lille Friends ❤

Mon passage à Sciences Po m’a appris quelque chose : il ne faut pas avoir peur d’être différent car notre différence est notre plus belle force. J’ai compris qu’avec mes expériences et formations plus diversifiées je connaissais une immensité de choses que ces étudiants découvraient à peine en 4ème année. En plus, eux qui s’étaient cantonnés à leur formation 3 ans n’avaient pas à leur actif trois beaux stages de trois mois qui m’avaient permis de saisir les réalités de mon futur métier de communicante. C’était ma force : mon côté pratique. Et au final, cette formation m’a apporté quelque chose que j’avais peut-être un peu perdu la rigueur et le travail en continu. Je pense que c’est ce qui me manquait dans ma formation.

Ainsi, quand ce 05 Décembre j’ai pu tenir de mes mains mon troisième diplôme après mon Baccalauréat et ma Licence, j’ai eu un immense sentiment de fierté. Je me suis même souvenue comme cela était plaisant d’apprendre. Je me suis aussi dit que j’avais encore beaucoup à apprendre et que cela serait bénéfique que je rajoute à ce palmarès quelques documents supplémentaires. Après tout, je n’ai que 21 ans et j’ai tout le temps comme disent certains.

Enfin diplômée ou du moins à nouveau diplômée ! Après ma Licence, c’est donc mon Master que j’ai pu tenir dans mes mains. La prochaine étape ? Mon Doctorat ? Pourquoi pas. En attendant, j’effectue une nouvelle formation de Grade Master avec l’université de Poitiers. Une formation effectuée à distance qui me permet de poursuivre mes activités entrepreneuriales en parallèle. J’ai choisi de former en management et gestion de projet. Ce qui me fais le plus peur : la comptabilité et l’analyse financière. Les chiffres n’ont jamais été mon fort. Mais, quand on veut on peut. Par conséquent j’ai confiance !

En tout cas, rendez-vous au prochain diplôme ! Comme j’aime bien souvent le dire : Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude de mourir heureuse (citation empruntée). Alors, allons-y ! Et voyons où le vent nous mènera.

image
Salle du théâtre Sebastopol

*Ecris avec le sourire*

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s