« Négocier, manifester, résister » : une soirée devant le film #SELMA diffusé sur Canal+ le 24/06/2016

Ma soirée s’annonçait plutôt pourrie. Après une journée bien éprouvante et une semaine pour laquelle n’importe quel qualificatif ne serait suffisant, comment espérer que mon vendredi soir aurait pu être aussi magnifique ?! Après avoir pris la décision de ne pas manger car j’étais trop fatiguée pour avoir faim (un concept qui n’existe que dans ma vie à moi), je me suis retrouvée allongée dans mon canapé pour entamer ma pré-nuit. Vous vous demandez sûrement ce qu’est une pré-nuit, c’est un mini sommeil qui s’opère de 21h à 2h du matin dans son canapé. Duquel on ressort avec un bon mal de dos, beaucoup de piqûres de moustiques et un faciès presque effrayant. Voilà, ce à quoi devait ressembler mon vendredi soir, jusqu’à ce que je tombe sur #SELMA sur Canal+. J’avais déjà entendu parler de ce film. Mais je vous avoue que j’évite souvent de regarder cette gamme de film de peur que ma sensibilité me fasse développer une sorte de haine vous savez contre qui.

Citoyenne du monde et partisane de l’unité, je déteste donc remuer le passé. Mais cette fois ci, j’ai décidé de faire une brèche dans mes principes. Et je vous avoue que je ne suis pas déçue ! 

Alors, petit topo sur le film : Selma est un film américano-britannique réalisé par Ava DuVernay, sorti en salle en 2014. Il est directement inspiré des événements ayant eu lieu dans la ville de Selma en 1965, concernant le mouvement des droits civiques américains. La vedette au cœur du film n’est nul autre que l’icône Martin Luther King ! J’ai aimé le film de A à Z ! Très bien construit, très dynamique et très réaliste également. Certaines scènes ont été très dures, car très violentes. Mais elles sont nécessaires pour se plonger réellement dans le film. J’ai aimé l’intrigue qui en fait n’en est pas une vue qu’il s’agit d’un élément historique mais qui te tient quand même jusqu’à la fin du film, une pure merveille. 


Ce que je retiens (comme morale) : Négocier, manifester et résister. Ce que j’aime encore plus dans ce film c’est l’appel à la non violence qu’il met en avant. Une violence qui, ne peut jamais être la solution pour la résolution de quelconque problème. Dans toute situation, il est nécessaire de prendre le temps de réfléchir et essayer de trouver une solution qui va dans l’intérêt commun. De plus, essayer de se faire entendre doit se faire dans les règles et le respect des lois. Quand on veut obtenir quelque chose, il faut mettre tous les moyens de son côté afin qu’on ne puisse rien nous reprocher. Et enfin, il faut être très clair sur ses convictions mais sans toute fois prendre des décisions trop passionnées qui auraient de plus graves conséquences. En réalité, la vie est un lot de compromis. C’est un film inspirant, motivant et très instructif ! Je ne regrette pas d’avoir sauté le pas en le regardant. Je pense avoir tirer de cette petite soirée à la maison quelques leçons qui pourront sans aucun doute être adaptées dans ma vie au quotidien ! 

Merci Martin Luther King et aussi merci Canal Plus 😉 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s