L’amour serait-il possible si nous étions immortels ? (Revue du film « Adaline ») 

Et si un jour tout s’arrêtait ? Et si un jour votre existence décidait de rester figer et de ne plus bouger ? Comment pensez vous gérer le monde qui évolue autour de vous alors vous, vous rester figer. Vous ne changer pas….

Pendant tout le film, j’ai essayé de me mettre dans la peau de la belle Adaline jouée par Blake Lively, mais je n’ai pas réussi à imaginer un monde qui change sans que je ne puisse changer. Il est vrai, de temps en temps on aimerait pouvoir avoir une seconde chance, une opportunité de tout recommencer. Mais le fait de devoir recommencer à zéro toute une vie est-il vraiment possible ? Le fait de devoir fuir l’évolution du monde pour recommencer toute sa vie est il vraiment possible ? Le monde est une succession de changements. On né, on grandit, on vieillit et on meurt. Une logique qui nous pousse à prendre certaines décisions dans nos vies. Incapable de savoir le jour où notre souffle se coupera, on veut se donner les moyens, dès qu’on a conscience de la vie, de pouvoir réaliser nos rêves, même les plus fous. On veut vivre pleinement notre vie. Des fois on fait des erreurs, et on se demande s’il est possible de tout recommencer. Mais malheureusement ce n’est pas possible. On est obligé de continuer à avancer,à évoluer. Adeline elle, a eu le choix. Mais elle a eu tellement le choix que le fait d’avoir ce choix est devenu un handicap. Elle a été obligée de recommencer même quand elle ne voulait pas le faire. Elle a été obligé de rester figer même quand elle aurait voulu évoluer. Ce film nous amène à nous poser des questions sur nous même. Et moi la réponse que j’ai trouvé c’est : la vie est parfaite comme elle est. C’est bien de ne pas pouvoir revenir en arrière car c’est beaucoup mieux d’échouer et de s’améliorer. L’évolution de l’homme : En tant que jeune, en tant qu’adulte, Parent, vieux, … Est indispensable et nécessaire pour qu’il puisse marquer réellement son passage sur la terre. Nous devons à vivre pleinement les moments qui nous sont donnés. Les moments que Dieu nous permet de vivre. C’est une grâce de pouvoir grandir, de pouvoir vieillir, de pouvoir échouer et de pouvoir se relever. La vie est ainsi faite et finalement c’est beaucoup mieux comme ça. 

Pour les curieux, voici le synopsis du Film Adaline : Après un accident qui aurait dû lui être fatal, la belle Adaline cesse de vieillir. Aujourd’hui, bien qu’ayant vécu près de huit décennies, elle est toujours âgée de 29 ans. Après avoir mené une existence solitaire afin de ne jamais révéler son secret, une rencontre fortuite avec le philanthrope et charismatique Ellis Jones, va raviver sa passion de la vie et de l’amour.
Je ne peux parler de ce film sans aborder la qualité avec laquelle Blake Lively aborde ce personnage. J’ai découverte personnellement cette actrice pendant mes années filles de Gossip Girl et j’ai toujours trouvé qu’elle a un air très affectueux dans sa façon de jouer. Ici encore dans Adaline, elle transmet énormément d’émotions : amour, peur, tristesse … Elle le fait vraiment bien ! Le choix du personnage principal est pour moi une vraie réussite. 


1H50 de pur plaisir. Je vous encourage à regarder le film, moi j’ai vraiment aimé. Et vous, pensez-vous qu’il aurait été possible d’aimer si on était immortel (entendez par la mortalité de la chair, pas de l’âme) ? Pensez-vous que le pour la vie est vraiment possible ? Au final, la vie ne vaut peut être la peine d’être vécue que parce qu’elle se termine par la mort. Alors, vivons, car pour la vie n’est jamais garanti ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s