Regards croisés (Alice & Gaëlle) : Jeunesse – Religion, que dire ?

Définition : Qu’est ce que la religion ?

  • Ensemble déterminé de croyances et de dogmes définissant le rapport de l’homme avec le sacré.
  • Ensemble de pratiques et de rites spécifiques propres à chacune de ces croyances.

1. Pourquoi la religion est elle devenue un sujet aussi sensible ?

Alice : Avec la recrudescence du terrorisme et des attentats suicides revendiqués par les extremistes islamistes… le scandale des abus sexuels dans l’eglise catholique…la tendance des églises dites « réveillées » et leurs pratiques peu orthodoxes….on comprend que ce soit un sujet (encore plus qu’avant) très sensible.

Gaëlle : Je suis d’accord avec toi Alice. Je vais tout de même ajouter que la religion représente un ensemble de normes et de valeurs partagées par les membres d’un groupe. Elle est devenue un sujet sensible et presque à la mode, car certains considèrent que la religion doit adapter ses normes et ses valeurs à l’évolution de la société. On aimerait pouvoir dicter une façon d’être à tout un chacun. Dans cette façon d’être très souvent, plusieurs comportements sont en inadéquations avec les principes religieux. De ce fait, on assiste à des désaccords au sein de la société moderne de consommation qui veut imposer à tous une norme.

2. Dans le contexte actuel, les jeunes ont ils honte d’affirmer qu’ils sont croyants ?

Gaëlle : Je dirais que certains oui. Car, la religion est exigeante et la manière d’être qu’elle prône est souvent jugée par la jeunesse comme non tolérante ou has been. Ainsi, certains jeunes se retrouvent à avoir honte d’exprimer leur foi devant les personnes qui les entourent.

Alice : Selon moi, c’est surtout les jeunes chrétiens qui assument le moins leur croyance. On remarque que dès lors qu’un jeune chrétien commence à beaucoup s’exprimer à propos de sa foi, son entourage le soupsonnera ouvertement d appartenir à une eglise réveillée  ou meme une secte. (ce qui m’amuse beaucoup). Les jeunes musulmans par contre, je trouve qu’ils assument plus leurs croyances et ce indépendamment de l’actualité mondiale déprimante.

3. La religion est elle en opposition avec la modernité & l’évolution du monde ?

Alice : Pour moi oui. Le monde part totalement à la dérive, et ce de toutes les façons possibles. Chez les chretiens , on recommande clairement de « ne pas être du monde » malgré le fait qu’on y vive. Satan étant le prince de ce monde et  la réligion s’opposant à lui, je peux dire qu’elle s’oppose aussi au monde actuel  (et elle fait bien).

Gaëlle : Je vais être moins radicale qu’Alice mais le fond de ma pensée est le même. Je prends la chose autrement en me disant que la religion donne même une meilleure lecture du monde qui nous entoure. Personnellement, je suis chrétienne et pour avoir lu quelque peu la bible, je me rends compte que de nombreuses réponses aux maux qui minent notre société se trouvent dans ce livre sacré. La religion est justement notre force pour mieux affronter le monde qui nous entoure. Elle nous permet de rester focus sur nos objectifs et de mener une vie sereine. Elle nous permet de ne pas céder aux plaisirs malsains du monde et là je te rejoins Alice sur le fait que la religion s’oppose aux dérives du monde actuel.

4. Pour ou contre l’évolution de la religion ? Une adaptation aux réalités des temps modernes.. Pourquoi ?

Alice : Je pense que la religion doit s’adapter à certaines des realités des temps modernes oui. Il lui faut plus de compassion (car on pêche tellement plus), plus de ferveur (car on doit combattre le mal encore  plus fort) et aussi plus d’enseignements (car on est beaucoup trop dispersés pour rester concentrés sur l’essentiel). Mais la base doit demeurer la même ;  il est dit dans la Bible de ne retrancher aucun mot et de n’ajouter aucune lettre à ce qui a été écrit.

Gaëlle : Quant à moi, je pense que la religion ne doit pas évoluer dans le sens où ses principes sont claires, nettes et précis. C’est à nous de nous adapter. Mais par contre, on doit adapter la manière de prêcher au monde actuel. Je trouve cela très important de faire comprendre aux gens ce que la religion peut leur apporter en prenant des exemples palpables de leur vie quotidienne. Il faut adapter les discours, les langages au monde actuel.

5. Aujourd’hui peux tu être en couple avec quelqu’un qui n’est pas de la même religion que toi ? (Pourquoi)

Alice : Ça ne me tente pas des masses, non. Ça va compliquer ma vie, je serais toujours occupee a vouloir le convertir à ma réligion pour le sauver.

Gaëlle : Bon même si bien sûre j’ai quelques limites et gardes fous personnels que ne dirais pas, pourquoi pas oui. Le plus important pour moi est que la personne est la foi et la crainte de Dieu. Car, une personne qui a la foi et croit en un être suprême qui a le pouvoir de vie ou de mort sur lui, se comporte d’une manière différente qu’une personne qui ne croit en rien.

6. La religion a t-elle une influence dans le choix de tes relations ?

Gaëlle : De plus en plus oui. Je me suis éloignée de plusieurs personnes car nous ne partagions pas le même intérêt pour la religion. Mais cela dit, je ne pourrais jamais exclure quelqu’un de ma vie car il n’est pas croyant. Les relations humaines sont beaucoup plus complexes et chaque personne que l’on apprécie à sa place dans notre vie. Mais il reste très important que la personne ait des principes, que la personne soit vraie.

Alice : Oui, une grande même désormais. Mais je suis de nature ouverte donc ce n’est pas un critère discriminatoire pour mes fréquentations.

7. Au final qu’elle différence entre la religion et la foi ? Ces deux termes sont ils en opposition ?

Alice : La foi est personnelle , c’est l’espérance et la manifestation de la relation personnelle qu’on entretient avec son Dieu. La religion elle regroupe des ideaux, des lois et des croyances que partagent plusieurs personnes. Tu peux avoir la foi en Dieu sans être chretien, orthodoxe ou musulman. La  religion découle d’un choix.

Gaëlle : Alors, pas de réelle opposition. La religion c’est le nom que l’on a donné à la pratique. La foi est personnelle et c’est ce qui nous lie avec Dieu. La religion est accessoire voir secondaire mais la foi est importante.

8. Existe t-il une religion supérieure à une autre ? Que dire des personnes qui ne croient en rien ?

Alice : Ah ah cette question. Je ne veux froisser personne , mais je ne peux me prononcer que sur ma réligion,  que je considere comme le top : le christianisme 🙂 Ceux qui ne croient en rien, disons que Dieu nous a donné l’intelligence, je pense que ces gens là savent quand meme  qu’il y a un être  suprême,  un créateur,  mais ils ont choisi de ne pas en faire leur Dieu, de ne pas le prier. Le libre arbitre dont Dieu nous a affublé permet de justifier ce genre de comportements.

Gaëlle :  Aucune religion n’est selon moi supérieure à une autre. Je ne pourrais juger. Chaque être se range là où il trouve réconfort et apaisement. Ceux qui ne croient en rien, tant pis pour eux !

9. Quand on te dit religion et jeunesse, qu’est ce que cela t’inspire ?

Alice : Défi. Force. Courage. Perseverance. Conflit. Espoir. Passion. Privation. Combat.

Gaëlle : Je pense à un combat, un réel combat que la jeunesse doit aujourd’hui mener pour redonner à sa foi et à sa pratique religieuse sa place dans la vie. Ce n’est pas Has Been ou encore ringard de croire en Dieu ou d’être pratiquant, cela devrait être valorisé. Et c’est important de donner à chaque pratique religieuse sa place dans la société, cela évite que les jeunes se retrouvent dupés et tombent dans des amalgames les conduisant à des choses horribles.


Et vous, quel est votre avis sur le débat ? Retrouvez-nous sur Facebook pour en discuter ou sur Twitter : Alice & Gaëlle – Pour le Hashtag c’est uniquement #Nospetitsdébats  

Publicités

Un commentaire

  1. Il serait incongru de commencer sans au préalable encourager cette initiative. Ce sujet m’interpelle et c’est humblement que je me permets de laisser ces quelques phrases qui font état des idées qui jalonnent mon esprit..
    Je tiens à préciser que ce n’est pas la religion qui sauve mais la relation que tu entretiens avec DIEU. Concernant, La jeunesse religion et la foi, cela reste un sujet sensible pour certains chrétiens car ils ont plus tendance à se conformer qu’ à s’affirmer de peur d’être sujet de goguenardises. Hors, la bible demande de ne pas se conformer au siècle présent mais d’être transformer par le renouvellement de notre intelligence. La religion ne vient pas de Dieu mais la Foi est la ferme assurance des choses que l’on ne voit pas et la manifestation de celles que l’on ne voit pas : C’est l’identité de tout Chrétien. Les agnostiques nous diront le contraire.
    Plus qu’avant le mal est présent mais Dieu nous a doté d’armes assez puissantes pour le combattre, à nous de les revêtir.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s