Démocratie silencieuse ? Population hypocrite ou désespérée ? Médias manipulateurs ou aveugles ?

« Ne pas commenter mais comprendre, ne pas donner de leçon mais réfléchir, ne pas réagir mais agir. Le pire, jamais certain, reste possible » signée Cécile Duflot ce matin sur Twitter à l’heure où le monde entier se réveille face à cette « tragédie » : Donald Trump est désormais le 45ème président des Etats Unis, la première puissance mondiale. Et même si cela aurait été bien plus intéressant si c’était une blague, ce n’en est pas une. 

L’année 2016 qui est entrain de s’achever a été pour moi une année totalement a-politique. Je me suis totalement déconnectée voir même désintéressée de la chose politique. J’ai décidé de me concentrer sur d’autres secteurs : la culture, le lifestyle, la musique ou encore le tourisme. Du coup, les tractations autour des élections américaines me sont totalement passées sous le nez. Je n’ai pas vraiment chercher à en savoir plus que les quelques tweets de médias que je voyais passer dans ma TL. Je pense aussi que l’effervescence autour de la probable accession d’une femme à la tête de la première puissance mondiale, m’a limite laissé totalement indifférente. Naturellement, il y a quelques années, le monde avait les yeux rivés sur les Etats Unis qui avaient bien voulu accueillir un noir aux plus hautes fonctions de l’administration. Un noir qui finalement ne l’a pas beaucoup été. Un noir qui finalement a surtout su nous éblouir avec ses prouesses en matière de communication que ses prises de décisions courageuses ou historiques. Alors croyez moi le storytelling sur-fait qui voulait nous dessiner une femme puissante à la tête du monde incarnée par la très chère Clinton le tout enveloppé dans une bonne dose de naïveté qui veut nous faire croire que la Queen Bee représente les américains dans leur globalité, ouais non très peu pour moi.

Cela dit, ce matin ou cette nuit, en fonction de l’endroit où l’on se trouve sur la planète, on s’est réveillé ou couché avec à la tête des Etats Unis un ancien animateur de télé réalité, sans aucune expérience politique, taxée avec raison de misogyne et dont les tendances racistes ne sont plus à démontrer. Et là pour le coup, ce n’était pas un nouveau coup des médias qui voudraient nous peindre un monde noir où tout va mal mais bien la réalité, la triste réalité diront certains. Alors ma question ce matin face à ce jeu de cartes qui se termine mal voir très mal :  Démocratie silencieuse ? Population hypocrite ou désespérée ? Médias manipulateurs ou aveugles ?

Je pense que c’est un peu de tout. Démocratie silencieuse pourquoi j’utilise ce terme, tout simplement pour faire comprendre que la seule vraie démocratie est celle du peuple. Et non pas celle des médias, des réseaux sociaux ou des stars qui se pavanent pour apporter leur soutien. Et pour le coup, celle ci a été silencieuse mais efficace. Silencieuse ? Non… Ignorée en réalité, voir méprisée. Car oui ces médias que j’accusent aujourd’hui d’être des manipulateurs, on décidé tout au long de cette campagne de peindre au monde entier un visage de l’opinion publique américaine qui est totalement à l’opposé des réalités que les gens vivent. Car oui, comme disait Béatrice Houchard : « Un jour, il faudra que les journalistes se rappellent que leur (notre) métier est de raconter le monde tel qu’il est, pas comme ils le rêvent ». Mais au final je peux comprendre les médias, ils sont aveugles ou plutôt aveuglés. Et ce qui les aveugle c’est vous, c’est nous, c’est moi : l’audimat. Ils veulent être aimés, lus et suivis, alors ils vous servent sur un plateau une belle histoire qui fait rêver. La suite et la continuité tel un conte de fée de l’arrivée d’un noir à la maison blanche, serait celle d’une femme mais oui. Mais on oublie peut être quelqu’un dans tout cela non ? Ah oui la population hypocrite. Vous savez celle qui dit avec large majorité en France qu’ARTE est sa chaine préférée et la plus regardée alors qu’elle se gave de Secret Story et de Danse avec les stars. C’est la même qui en fait a voté TRUMP et a fait croire à tous ces médias aveuglés qu’elle était pro CLINTON. Et à l’allure que nous prenons, c’est la même qui milite ardemment pour Juppé et qui dans quelques mois votera pour Lepen (que Dieu nous en préserve). Mais au final, elle est tout simplement désespérée cette population. En quête de repères. A cheval entre sa raison et la pauvreté, la famine, les dettes et la perte de confiance. Alors vous savez face à cette situation, finalement quoi de mieux que de livrer dans les mains d’un homme d’affaires puissant la gestion des finances de sa nation ?

Alors, démocratie silencieuse ? Population hypocrite ou désespérée ? Médias manipulateurs ou aveugles ? Un peu de tout et un peu de rien. Mais ce qui est sur, elle est bien loin l’époque du YES WE CAN.

Publicités

3 commentaires

  1. Ca souffle du chaud et du froid. J’aurais parfois acquiescé, parfois grimacé.

    … « Et à l’allure que nous prenons, c’est la même qui milite ardemment pour Juppé et qui dans quelques mois votera pour Lepen (que Dieu nous en préserve). » . Je tiens une attention particulière à cette phrase. Parce que dans un 1er temps elle présente une éventualité à très grand enjeu ; Et dans un second, que je se suis – personnellement, cela n’engage que moi jusqu’ici – pas tout à fait d’accord avec votre position vis-à-vis.

    En somme, c’est un #Très bel article. Exquis. A point comme il faut, laissant place au débat.

    J'aime

  2. Nous sommes en plein dans les limites de la démocratie, système  » moins pire » parmi les autres que sont la théocratie, l’autocratie, etc.., etc…La frénésie du buzz, du coup d’éclat permanent , de l’immédiateté de l’information, de la quotidienneté de l’analyse politique font qu’aujourd’hui le réel se confond avec le fantasmé…

    L’avènement du trublion new-yorkais Trump est la preuve que les medias, les instituts de sondage, les réseaux sociaux, les cerveaux mal ou peu irrigués ont décidé qu’une élection pouvaient se gagner ailleurs que dans les urnes. Les peuples, également, vêtus de leur manteau de Panurge, se sont complaisamment laissés faire.

    Je ne serai pas du tout étonné que l’hydre populiste continue de dévorer et fasse basculer la France dans les bras poisseux de celle qui a reçu en héritage la haine et en partage le mépris et le racisme.

    Merci bien pour votre article sans concession. Pour une réelle démocratie et le salut de ceux qui continuent d’y croire en agissant.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s